NOTIFICATION DE COOKIES: Ce site donne lieu à l´emploi de cookies Aceptar Más información
A+ A-
  1. Visit Benidorm,
  2. Quoi faire,
  3. Tourisme actif et du Sport à Benidorm,
  4. Randonnée en Benidorm,
  5. Route rouge par Sierra Helada
reviens

Route rouge par Sierra Helada

Un itinéraire pour tous...

Itinéraire 1: El faro de l’Albir

Parcours: 5 kilomètres (aller-retour)

Durée : 1h30 à 2h

Dénivellation max : 112 mètres

Accès : Itinéraire goudronné. Randonnée. Cyclotourisme, Chaises roulantes

Difficulté: Faible

Partant du Point d’Information de l’Albir (Alfazdel Pi) (1), nous monterons la rue « Cami de la Cantera » (Chemin de la carrière), qui, comme son nom l’indique aboutit à une ancienne carrière de pierre ; mais nous ne devons pas arriver jusque-là et il nous faut tourner à gauche par les rues « Sirio » et « Neptuno » jusqu’à un parking où se trouve l’une des entrées au Parc Naturel, le chemin du phare de l’Albir (2).

Quelques mètres plus loin, se trouve une petite aire récréative (3). De là part aussi la route 2(jaune) qui monte à la crête de la Sierra Gelada(4).

« Caleta del Metge » et le mirador : Par la piste goudronnée, nous nous dirigeons vers un tunnel dans la montagne(7), mais avant d’y arriver, à gauche, se trouve une piste de terre(5) par laquelle nous pouvons descendre jusqu’à une petite crique appelée « Caleta del Metge ». Peu après, il y a un miradorcirculaire qui nous offre une magnifique perspective de toute la baie d’Altea, avec au fond le Penyal d’Ifach(6), entouré des spectaculaires montagnes qui abritent ce coin de la Marina Baixa. A l’entrée du tunnel on peut voir un autre mirador aux dimensions plus modestes(8).

Mines d’ocre et cala « La Mina » : Nous continuons vers le phare et, après avoir parcouru 300 mètres, nous atteignons le sentier(9) qui descend doucement vers des mines d’origine phéniciennes et, postérieurement d’exploitation romaine, d’où l’on extrayait l’ocre qui était utilisé comme colorant durant une bonne partie du siècle jusqu’à ce qu’il tombe en désuétude à cause de l’emploi de nouvelles substances à cet effet.

La « Boca de la Ballena » (La gueule de la baleine) : A environ 500 mètres du tunnel nous arrivons à un tournant du chemin(10) d’où, en haut à droite, on peut contempler, à l’ubac de la montagne, une cavité connue sous le nom de « gueule de la baleine » ou de « Cova de Bou ».

Faro del Albir : Au bout de la route, se trouve El Faro del Albir dont l’accès est interdit. Juste avant d’arriver, il y a une petite côte qui nous emmène au bord de la falaise d’où l’on jouit d’une belle vue(11).